La voie selon le Maître zen Lin Tsi (entretien n° 21)

Tenryu et Kakukai Eison en entretien

Tenryu et Kakukai Eison en entretien

Je vous le dis : il n’y a pas de Bouddha, il n’y a pas de Loi ; pas de pratiques à cultiver, pas de fruits à éprouver. Que voulez-vous donc tant chercher auprès d’autrui? Aveugles qui vous mettez une tète sur la tête ! Qu’est-ce qui vous manque?
C’est vous, adeptes, qui êtes là devant mes yeux, c’est vous-mêmes qui ne différez en rien du Bouddha-patriarche! Mais vous n’avez pas confiance et vous cherchez au dehors. Ne vous y trompez pas : il n’y a pas de Loi au dehors; il n’y en a pas non plus qui puisse être obtenue au dedans de vous-mêmes.
Plutôt que de vous attacher à mes paroles, mieux vaut vous mettre au repos et rester sans affaires.
Ce qui s’est produit, ne le laissez pas continuer ; et ce qui ne s’est pas encore produit, ne le laissez pas se produire.
Cela vaudra mieux pour vous que dix années de pérégrinations.

Rinzai ; Entretiens de Lin Tsi 21